Ancienne victime d’escroquerie, je me suis reconverti dans l’aide aux victimes d’arnaque de toutes sortes, que j’aide par différents moyens à récupérer leur argent. La connaissance des arnaque que j’ai acquise au cours de ces années a fait de moi un spécialiste de ces délits, fréquemment interviewé par la presse. N’hésitez pas à me contacter si vous avez besoin d’une assistance.

Vous avez été arnaqué par des escrocs ? Vous vous battez pour récupérer votre argent ? Je peux sûrement vous aider. En 2010, j’ai moi-même été victime d’une escroquerie. Je me suis battu pour récupérer mon argent qui était sur les comptes d’une obscure société. L’énergie déployée dans ce parcours du combattant m’a donné l’idée de mettre cette expérience au profit d’autres victimes.
C’est ainsi que j’ai créé www.warning-trading.com, puis www.brokerdefense.net  pour venir en aide à toutes les victimes d’arnaque au trading et informer sur un secteur véreux: celui du trading à destination des particuliers. Depuis, j’ai aidé plus de 250 victimes à récupérer plusieurs millions d’euros. L’afflux de dossiers de victimes et les différentes enquêtes que j’ai menées m’ont permis de découvrir que l’arrivée d’Internet avait permis à des escroqueries de prendre une dimension industrielle que la plupart des gens osent à peine imaginer.
 
En pratique, Internet ne connaît pratiquement aucune régulation. Les bandits ont trouvé des alliés dans les lois en vigueur, totalement inadaptées à l’immédiateté du net, mais également chez des Etats-voyous, qui conçoivent des législations sur-mesure pour faciliter la tromperie et le blanchiment. A mon avis, cette vague d’arnaques n’est qu’à son début parce que les réponses ne sont pas du tout à la hauteur du problème. Comme ses devancières, cette industrie voit son salut dans l’innovation. Elle cherche des failles dans les législations et les contrôles et imagine sans cesse de nouveaux scénarios: économie d’énergie, quotas carbone, cryptomonnaies, diamants, métaux rares, assurance vie, mutuelles, forex… Tout est bon pour monter un scénario d’arnaque inédit.
 
Aujourd’hui, je viens en aide à des victimes de toutes sortes d’escroqueries, pas seulement sur Internet. Il est très facile à un escroc de détourner les lois pour empêcher ses victimes d’obtenir justice, par exemple en organisant son insolvabilité. Obtenir la condamnation d’un escroc ou de sa société suffit rarement à récupérer son argent.
 
Les victimes ont le sentiment que les autorités sont impuissantes à protéger les citoyens et faire appliquer la loi. L’administration semble se mobiliser quand son inaction risque de la mettre sur la sellette. Et quand cela arrive enfin, c’est généralement trop tard. Les victimes ont également beaucoup de difficultés à intéresser les médias et les journalistes à leurs causes. Les journalistes ne s’intéressent souvent qu’à l’aspect sensationnel des escroqueries. Pourtant, la communication est devenue aujourd’hui un aspect essentiel de la justice. Il suffit souvent qu’une cause soit médiatisée pour qu’elle aboutisse. Les victimes qui n’obtiennent jamais justice sont bien plus nombreuses que celles dont l’affaire a été jugée.
 
Si vous avez été victime d’arnaque, n’hésitez pas à me contacter.
 
Nicolas Gaiardo